Quels sont les champs d’application de la sophrologie ?

La sophrologie, par laquelle chacun tente de trouver une certaine sérénité, un bien-être ou des raisons d’avoir confiance en soi, fait intervenir les capacités et techniques d’un sophrologue. Il guide les personnes qui consultent vers l’oubli de l’anxiété, du stress et du mal être d’un quotidien chargé d’émotions négatives afin de le remplacer par un « positivisme » à toute épreuve.

La sophrologie, quelques généralités sur les domaines d’application

Les champs de l’application et domaines d’intervention de la sophrologie sont très étendus. Sans les lister tous, on peut citer :

  • le milieu de la santé (médecine en général : chirurgie, cancérologie, gériatrie, pédiatrie, gynécologie, soins palliatifs, douleur, etc.),
  • le monde du sport (gestion des blessures, des échecs, du stress, préparation mentale à la compétition, etc.),
  • le monde du travail (gestion de la confiance en soi, prise de conscience de sa position dans l’entreprise, confiance dans le développement des projets professionnels, etc.),
  • le monde scolaire (pédagogie au collège ou dans les écoles primaires) et gestion du stress face à l’examen,
  • le monde des addictions (alcool, tabac, drogue, médicaments, jeu, etc.),
  • la vie quotidienne (soutien dans les épreuves : deuils, chômage, séparation de couples, etc.).

Durant ces dernières années, la sophrologie s’est énormément répandue en tant que médecine parallèle. De nombreux cabinets de sophrologie se sont ouverts, attirant chaque personne en mal-être et pour toutes sortes de raisons.

Les sophrologues ont développé des outils d’accompagnement qui se matérialisent par des séries d’exercices, à exécuter en séance dans leurs cabinets professionnels et dans un second temps, seul, de préférence, dans un lieu calme, sans bruit et sans témoins.

La sophrologie, les domaines d’application dans le détail

  • La sophrologie dans la gestion du quotidien

C’est la gestion de l’anxiété face à quelques situations du quotidien qui va être le premier but de ces exercices. L’objectif étant de gérer ses émotions afin d’éviter qu’elles ne deviennent envahissantes.

La gestion du quotidien est un domaine d’application dans lequel interviennent les techniques dédiées à la récupération du corps et de l’esprit et la normalisation des troubles du sommeil : endormissements compliqués, insomnies et réveils nocturnes.

  • La sophrologie dans la préparation d’un événement

Les événements à préparer sont nombreux et certains d’entre eux peuvent se révéler délicats à aborder, demandant une préparation spécifique par le biais de la sophrologie et des exercices en séance.

A la maison, à l’extérieur, à l’hôpital, sur un terrain de sport, dans un cabinet dentaire, la gestion des moments délicats est compliquée pour tout le monde mais les difficultés interviennent selon les événements, à des moments différents et en fonction de chaque personne.

Dans ces situations, le sophrologue va mettre en place des techniques adaptées, utilisées pour augmenter les capacités de gestion, pour apprendre à prendre conscience de ses aptitudes et à les maîtrise dans le « bon sens ». La personne va mettre en œuvre ses capacités à affronter chaque événement en le préparant dans la sérénité.

Les exercices de sophroprésence du positif, issus de la sophrologie Carcydienne sont adaptés pour ce type d’objectif. Ils apportent leur aide pour retrouver une certaine confiance en soi, pour positiver les sensations ressenties dans le présent et par rapport aux projets à venir, telle que la préparation d’un examen.

  • La sophrologie dans l’accompagnement des malades

La sophrologie n’apporte pas de traitement direct pour soigner une maladie tel qu’un médicament ou une opération peut le faire. Par contre, le sophrologue qui reçoit un patient sous chimiothérapie (soins d’un cancer) peut alléger l’impact des effets secondaires des médicaments ou encore, comme c’est le cas chez beaucoup, peut motiver la personne à reconstruire son image personnelle, pour retrouver fierté et estime de soi.

Dans le cas d’une pathologie à douleurs diffuses comme la fibromyalgie, la sophrologie atténue l’intensité des douleurs et permet de vivre son quotidien dans de meilleures conditions.

Dans toutes ces situations, le sophrologue met ses capacités et sa technicité au profit du malade pour lui donner les moyens de mobiliser l’énergie dont il a besoin pour la durée des soins.

  • La sophrologie dans l’accompagnement d’un comportement pathologique

Les phobies et les addictions sont des comportements pathologiques incontrôlés. La conscience de la personne « accro » ou phobique n’est pas opérante, un phobique peut passer de longs moments à essayer de se raisonner, ses pensées restent sans effet, comme les conseils de son entourage.

Sans soigner ces problèmes de comportement, la sophrologie amène, séance après séance, l’esprit à prendre conscience que la situation peut évoluer et que la personne a en elle les capacités de changer les choses.

Conclusion

Tous ces exemples d’application des techniques de la sophrologie montrent que c’est une aide, un déclencheur et un soutien, mais ils demandent également que chaque personne prenne réellement conscience de ses capacités.

Accepter pour se détendre, être motivé pour se faire confiance, avoir espoir de relever la tête, être certain de trouver en soi les capacités pour entreprendre et réussir, se laisser aller à transformer chaque émotion en un sentiment positif, etc. autant d’objectifs et de buts que la sophrologie peut nous aider à atteindre.

Contact

E-mail : [email protected]
Téléphone : 06 59 82 68 04
Siret : 322 610 668 000446

Moyen de paiement

Carte bancaire
Chèque
Espèces